Avoir un niveau élevé ne garantit pas toujours la réussite en affaires. Tel est un des enseignements que l’on peut retenir de la rencontre entre des entrepreneurs à succès et les jeunes aspirant à l’emploi indépendant, tenue dans salle de conférence de la gare routière de Bohicon. C’était ce mardi 14 décembre 2021, dans le cadre de la Quinzaine Nationale de l’Emploi qu’organise l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE).

Ils étaient trois entrepreneurs peu et pas instruits à animer la séance dont l’objectif est d’échanger et de conseiller ces jeunes, sur les softs skill indispensables à la réussite en affaires. Chacun d’eux a partagé ses expériences de vie avec les jeunes qui étaient très heureux de prendre part à la séance. Après avoir magnifié les avantages de l’entrepreneuriat, créateur de richesses et d’emplois, ils ont néanmoins tenu à faire savoir que tout le monde ne peut pas entreprendre. Il faut forcément, en effet, des gens pour travailler dans l’administration pour entre autres créer. Ils conseillent d’avoir plusieurs activités génératrices de revenus qu’i faut se garder de financer avec des emprunts.

On retiendra aussi que la réussite en affaires dépend fortement de l’endurance. Cette réussite peut ne pas durer dans le temps. Ll’on peut donc connaître une chute dans les affaires, « mais il faut pouvoir trouver les moyens de se relever rapidement »