Dans le cadre du déroulement de la 10ème édition de la Quinzaine nationale de l’emploi (QNE), plusieurs employeurs du Zou ont participé à une séance d’échanges ce mercredi 15 décembre à Bohicon. Il s’agissait pour l’Agence Nationale Pour l’Emploi de leur faite connaitre et comprendre le dispositif Azoli, mis en place pour l’inclusion des jeunes

Comprendre, mais surtout saisir les opportunités offertes par le PRODIJ à travers le dispositif AZOLI et leur permettre d’exprimer en même temps leurs besoins en personnel (compétences). C’est l’objectif poursuivi par l’ANPE en organisant la rencontre avec les employeurs du Zou.

Selon Simplice TOGBE, directeur de l’Emploi Salarié, de l’Orientation et de la Prospection (DESOP) de l’ANPE, ce dispositif vise à rendre disponibles et visibles sur le marché de l’emploi, de jeunes béninois ayant le profil d’ouvriers spécialisés dans des domaines d’emplois spécifiques en adéquation avec des besoins actuels et futurs de l’économie. La stratégie est de les mettre en stage ou en apprentissage sur une période de 6 mois avec une subvention de 200 000f CFA pour le démarrage de leurs activités les jeunes vulnérables peu ou pas instruits, âgés de 15 à 30 ans. Il n’existe pas sur le territoire, des centres de formation agrées pouvant assurer leur formation dans une approche de reconversion et ou de requalification regrette Léande AKPONON, Spécialiste, Apprentissage, Formation et Insertion du PRODIJ La stratégie consistant à les mettre en « stage/apprentissage » auprès de structures opérant dans des secteurs clés à fort domaines d’emplois d’avenir sur une période de 6 mois reste la seule alternative crédible ajoute-t-il. Il s’agira donc par l’approche « prospecter pour placer », d’amener les entreprises à comprendre les objectifs du PRODI, les attentes et à exprimer des besoins correspondant aux profils des jeunes ; suivant la loi de l’offre et de la demande d’emploi

Le Gouvernement du Bénin, soucieux de révéler d’avantage le pays au plan régional, et à l’international dans les domaines spécialisés, a, à travers le Ministère des Petites et Moyennes Entreprise et de la Promotion de l’Emploi, négocié et obtenu l’accord de la Banque Mondiale pour le financement du Projet d’Inclusion des Jeunes (PRODIJ) d’où découle Azoli.

La séance a connu la participation du directeur du Cabinet du Maire de Bohicon, Abel GBETOENONMON et du Directeur Général de la société la Gazelle Bénin : une société spécialisée dans la commercialisation et fabrication de kits solaires, venu partager son expérience pour avoir .re(u seulement le lundi 13 décembre une cinquantaine de stagiaires.

Pour la vie circonstance, il y avait au présidium Simplice Togbé, Directeur de l’emploi Salarié, de l’orientation et de la Prospection. Le Directeur de Cabinet du Maire de Bohicon Abel Gbèroénonmon, ainsi que le Spécialiste Apprentissage Formation et Insertion Professionnelle du PRODIJ, Léandre Akponon.

Cette séance très enrichissante, aura été surtout un moment de partage d’expériences entre le DG de l’entreprise Gazelle, et un auditoire très intéressé.